L'Agriculteur Charentais 25 septembre 2014 à 08h00 | Par A. Merlingeas

Le risque d'accidents augmente pendant les vendanges

La MSA des Charentes organisait le 10 septembre deux demi-journées de «prévention vendange» à la MFR de Triac-Lautrait (16).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Bernard Millon-Mesnard, patron du Domaine de Tambourinour à Gondeville, et Mickaël Pineau, salariés accidenté lors des vendanges en 2013.
Jean-Bernard Millon-Mesnard, patron du Domaine de Tambourinour à Gondeville, et Mickaël Pineau, salariés accidenté lors des vendanges en 2013. - © A.M.

Alors que les vendanges ont débuté cette semaine, pour beaucoup de viticulteurs ou d'entrepreneurs « elles ont déjà commencé avant quand on réfléchit à l'organisation du chantier », selon Bernard Georgeon. Viticulteur et entrepreneur viticole à Segonzac, ce dernier a témoigné lors des deux demi-journées « prévention vendanges » organisées par la MSA des Charentes le 10 septembre à la MFR de Triac-Lautrait.
En 2013, 158 accidents du travail ont été enregistrés par la MSA concernant la viticulture en Charente, dont 30 durant les vendanges. «Ce n'est pas forcément beaucoup mais ce sont des chiffres assez constant d'une année sur l'autre. Le risque d'accidents grave est plus important, notamment pendant les vendanges. L'an dernier, encore, un entrepreneur de travaux viticoles de Mainfonds est décédé en Gironde pendant la phase de nettoyage», a expliqué Bruno Farthouat, conseiller en prévention à la MSA.

Les consignes de sécurité
Jean-Bernard Millon-Mesnard, dirigeant le domaine du Tambourinour à Gondeville, est venu apporter son témoignage avec son salarié Mickaël Pineau, victime d'un accident lors des vendanges en 2013. «C'était le dernier jour des vendanges. On pensait être bien équipé, bien organisé. Mickaël a voulu dégager de la terre au niveau du système de ventilation de la machine. Sa main, mal positionnée, a été happée ». Résultat : une main dans un sale état avec plusieurs doigts en moins !

Lire la suite dans l'édition du 26 septembre 2014

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
Le chiffre de la semaine
70 000 €
C’est le montant maximal que peut atteindre la dotation jeune agriculteur (DJA), depuis la disparition des prêts bonifiés. Ce montant comprend le montant de base et les modulations.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui