L'Agriculteur Normand 06 juillet 2018 à 11h00 | Par T.Guillemot

Le stockage des céréales en boudin : économique et écologique

En cette moisson 2018, le stockage des céréales en boudin pourrait être expérimenté du côté de Verson (14). A l’initiative de ce projet, la société Alternae, filiale du groupe Cap Seine.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Vincent Declercq : « en 15 jours, nous avons mis 20 000 t en boudin avec un record à 2 100 t en une journée, l’équivalent de 70 transbordeurs de 30 t » (© TG)Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site

lll Les plans « silos », avec leurs cathédrales verticales, représentent un lourd investissement pour les coopératives et négoces privés. A l’autre bout de la planète, comme en Australie ou en Argentine, 60 % des céréales sont stockées à l’horizontale dans des boudins en plastique. Un facteur de compétitivité sur le marché mondial que s’approprie la société Alternae. Cette filiale du Groupe Cap Seine a investi dans 5 machines venues d’Allemagne et « boudine » depuis 2016. Dans le Calvados,   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Normand

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui