L'Union du Cantal 14 juin 2017 à 08h00 | Par P.O./R.S.-A.

Législatives : En Marche” bouscule tout sur son passage

Bien qu’un peu moins marquée dans le Cantal, la tendance nationale impacte les résultats qui ont vu Vincent Descœur arrivé second et Pierre Jarlier éliminé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Un record historique est en passe d’être battu. Celui d’une majorité écrasante à l’Assemblée nationale. Car ce qui est “En Marche”, c’est une véritable révolution de l’échiquier politique. Les candidats du mouvement créé par Emmanuel Macron pourraient en effet recueillir, à l’issue du second tour, entre 400 et 450 sièges. Soit davantage que la “vague bleue” qui s’était emparée du Palais Bourbon en 2007 (320 élus UMP sur 577 députés) et de la rose qui l’avait précédée en 1981. Plus que la   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

Le chiffre de la semaine
2 000
En Nouvelle Aquitaine, 2 000 éleveurs seraient impactés par la réforme de la carte des zones défavorisées en ne bénéficiant plus de l’ICHN, ce qui représenterait pour ces exploitations, une perte nette de 15 ME par an. En 2016, 11 500 éleveurs ont bénéficié de cette indemnité pour un montant total de 92 ME. Ils représentent plus de 20 % des bénéficiaires.