L'Agriculteur Charentais 22 juillet 2016 à 08h00 | Par Alexandre Merlingeas

Les bonnes pratiques pour favoriser les abeilles

Jean-Marie Chaleix a fait découvrir l'apiculture à un groupe de viticulteurs des fermes Dephy Ecophyto. L'occasion d'un échange sur les bonnes pratiques agricoles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Marie Chaleix, viticulteur et apiculteur
Jean-Marie Chaleix, viticulteur et apiculteur - © A. Merlingeas

Dans le cadre du réseau ferme Ecophyto Charente, la chambre d'agriculture de la Charente a organisé une réunion «viticulture et apiculture» chez Jean-Marie Chaleix à Vibrac (16) le 28 juin. Objectifs : mieux faire connaître les abeilles et les bonnes pratiques agricoles pour la protection de ces insectes pollinisateurs. Jean-Marie Chaleix est d'autant mieux placé pour comprendre cette problématique qu'il cultive également 11 hectares de vigne ainsi que des parcelles de grandes cultures. Il est propriétaire de 200 ruches qu'il transhume, notamment en Charente-Limousine.

Lire la suite dans l'édition du vendredi 22 juillet

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
2 000
En Nouvelle Aquitaine, 2 000 éleveurs seraient impactés par la réforme de la carte des zones défavorisées en ne bénéficiant plus de l’ICHN, ce qui représenterait pour ces exploitations, une perte nette de 15 ME par an. En 2016, 11 500 éleveurs ont bénéficié de cette indemnité pour un montant total de 92 ME. Ils représentent plus de 20 % des bénéficiaires.