L'Agriculteur Charentais 05 octobre 2017 à 08h00 | Par Laurence Guilemin

Les éleveurs deviennent animateurs

Trois éleveurs ont animé, le temps d’une matinée, le rayon boucherie traditionnelle, de l’hyper U de La Rochelle.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © L.G.

«Voulez-vous goûter un petit morceau de viande ?» demande tout souriant Stéphane Gaillot, aux clients passant devant le rayon boucherie traditionnelle de l’hyper U de La Rochelle, ce vendredi 22 septembre, dans le cadre d’une opération «animation»  orchestrée par un groupe d’éleveurs de la FNSEA17 et Coop Atlantique. Vêtu d’une chemise à l’effigie de la race Limousine,  c’est avec une certaine joie et satisfaction que l’éleveur propose de «sa» vache. A l’image de Muriel et Vincent Penon, de l’EARL  la Pacaterie, à Virson, il est un aguerri.

Lira la suite dans l'édition du vendredi 06 octobre 2017

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
1 832
C’est le nombre d’amendements dans le cadre du projet de loi EGALim (états généraux de l’alimentation). En effet, 2094 amendements ont été déposés par les députés, dont 262 ont été jugés irrecevables. 1832 amendements restaient à examiner d’ici le 20 avril.