L'Agriculteur Charentais 15 juillet 2016 à 08h00 | Par Alexandre Renault

Les vins sous IGP se préparent à relever les défis de demain

La confédération des vins IGP de France a tenu son congrès à Albi,mi-juin. Les réflexions ont porté sur les moyens de répondre aux défis qui attendent la filière viticole dans les années à venir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © A. Renault/Le Paysan Tarnais

Les représentants des vins IGP de France se sont penchés sur les tendances et sur les défis que les vignerons et les caves coopératives devront relever demain, à l'occasion de leur congrès annuel, qui se déroulait à Albi, les 16 et 17 juin. Son président, Michel Servage, a posé les grandes lignes de ce qui attend le secteur des vins sous indications géographiques protégées dans les prochaines années.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
35
C'est en moyenne le poids en kilo de fruits frais achetés par ménage entre janvier et mai dernier. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, les achats en volume de fruits frais des ménages français pour leur consommation à domicile (3 543 kg pour 100 ménages) sont en légère diminution par rapport la même période en 2017 (- 2  %) ainsi que par rapport à la moyenne triennale (- 3 %).