L'Oise Agricole 12 octobre 2017 à 09h00 | Par Dorian Alinaghi

Lorsque les blaireaux passent, les parcelles trépassent

Le blaireau, l'animal quasi impossible à chasser, continue à provoquer de gros dégâts sur les cultures.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Thierry Leysens dévoile les dégâts que peuvent provoquer les blaireaux. (© Dorian Alinaghi)Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site

En l’absence des associations pour la protection des animaux comme Meles Meles ou bien ASPAS, la FDSEA de l’Oise a invité les personnes et les agriculteurs pour découvrir les dégâts que provoque un blaireau sur les champs. Eh oui, le blaireau est devenu l’ennemi public numéro un ! Cependant, cette espèce est protégée par la convention de Berne mais non sur le territoire français, et c’est un animal presque impossible à chasser. «Le blaireau sort la nuit, on est   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
- 14 %
La récolte de vin 2017-2018 de l’UE devrait atteindre 145 millions hl, soit une réduction de 22 Mhl par rapport à la campagne précédente (-14,4 % par rapport à 2016, -14 % par rapport à la moyenne quinquennale). C’est la conséquence d’événements météorologiques extrêmes et du changement climatique a souligné Thierry Coste, président du groupe vin du Copa-Cogeca.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui