L'Oise Agricole 12 octobre 2017 à 09h00 | Par Dorian Alinaghi

Lorsque les blaireaux passent, les parcelles trépassent

Le blaireau, l'animal quasi impossible à chasser, continue à provoquer de gros dégâts sur les cultures.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Thierry Leysens dévoile les dégâts que peuvent provoquer les blaireaux. (© Dorian Alinaghi)Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site

En l’absence des associations pour la protection des animaux comme Meles Meles ou bien ASPAS, la FDSEA de l’Oise a invité les personnes et les agriculteurs pour découvrir les dégâts que provoque un blaireau sur les champs. Eh oui, le blaireau est devenu l’ennemi public numéro un ! Cependant, cette espèce est protégée par la convention de Berne mais non sur le territoire français, et c’est un animal presque impossible à chasser. «Le blaireau sort la nuit, on est   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

Le chiffre de la semaine
35
C'est en moyenne le poids en kilo de fruits frais achetés par ménage entre janvier et mai dernier. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, les achats en volume de fruits frais des ménages français pour leur consommation à domicile (3 543 kg pour 100 ménages) sont en légère diminution par rapport la même période en 2017 (- 2  %) ainsi que par rapport à la moyenne triennale (- 3 %).