L'Agriculteur Charentais 07 juin 2018 à 08h00 | Par Laurence Guilemin

MADE IN VIANDE : Quand les éleveurs jouent la transparence

Visiter une exploitation pour comprendre la filière, cerner le travail des éleveurs, échanger, communiquer sur les attentes de chacun.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

«Oh, une belle cour de ferme, toute propre». À peine sorti du bus, voilà les premiers mots prononcés par une des 60 personnes-coopérateurs, de Coop Atlantique venues visiter, lundi 4 juin, l’exploitation de l’EARL La Pacaterie (viande-céréales) à Virson, après avoir visité l’abattoir Sibcas de Surgères, dans le cadre des rencontres Made In Viande. Cet évènement national s’est déroulé du 31 mai au 6 juin. L’occasion pour la filière de se mobiliser en ouvrant les portes des exploitations, les centres d’allotement, les marchés aux bestiaux, les entreprises d’abattage, de découpe et de transformation des viandes, boucheries, charcuteries et triperies artisanales, boucheries en grandes surfaces et restaurants collectifs…

Lire la suite dans notre édition papier du 8 juin

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
35
C'est en moyenne le poids en kilo de fruits frais achetés par ménage entre janvier et mai dernier. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, les achats en volume de fruits frais des ménages français pour leur consommation à domicile (3 543 kg pour 100 ménages) sont en légère diminution par rapport la même période en 2017 (- 2  %) ainsi que par rapport à la moyenne triennale (- 3 %).