L'Agriculteur Charentais 16 mai 2013 à 11h30 | Par l'Agriculteur Charentais

MAE - Bussereau écrit

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans un courrier adressé à Stéphane Le Foll, Dominique Bussereau souligne le manque de moyens prévus pour les MAE des marais charentais en 2013. Il les trouve “très insuffisant”, couvrant 70 % des besoins exprimés “mettant un grand nombre d’exploitants en difficultés et laissant à l’abandon près de 2000 ha de prairies.” Il poursuit : “de telles conséquences iraient à l’encontre des objectifs nationaux de soutien à l’élevage et de protection environnementale.” Soutenant l’initiative de la Chambre d’agriculture en la matière, il sollicite une réponse du ministre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
+ 19 %
Une troisième année de hausse des surfaces se profile pour le sorgho en 2018-19 dans l’Hexagone, indique Semences de Provence (Arterris). Quelque 60 000 ha (+8 % par rapport à la moyenne quinquennale) ont été cultivés en 2018. Des régions moins traditionnelles portent la dynamique : Nouvelle-Aquitaine à 14 976 ha (+19 % sur 5 ans), Centre-Val de Loire à 9 700 ha (+46 %), Pays de la Loire à 3 555 ha (+49 %).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui