L'Agriculteur Charentais 02 février 2017 à 08h00 | Par Bernard Aumailley

Maisons familiales : 4 fois 20 ans, pour les moins de 20 ans

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Claude Pilet, président de la FD MFR 17 et Valérie Chevalier, directrice.
Claude Pilet, président de la FD MFR 17 et Valérie Chevalier, directrice. - © AC

Les maisons familiales rurales sont nées avant la guerre. Il s'agissait à l'époque de créer des «écoles rurales» privées adaptées à des profils d'enfants que le cursus classique de l'enseignement rebutait. Aujourd'hui, dans le seul département de Charente-Maritime, on ne compte pas moins de 980 élèves qui suivent des parcours en alternance du CAP au Bac pro et des quatrième et troisième d'orientation au BTS. Dans les 8 maisons familiales du département (deux à Chevanceaux, Cravans, Matha, Pont l'Abbé d'Arnoult, Saint Denis du Pin, Saint Genis de Saintonge, Saint Germain de Marencennes), on forme encore quelques futurs agriculteurs ou salariés du monde agricole, mais aussi des personnels les entreprises forestières pour le maintien à domicile, pour l'aide à la personne, pour les animaleries ou les boutiques d'espaces verts.

Lire la suite dans notre édition papier du 27 janvier

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
32,4 ME Mt
En 2017, en Nouvelle-Aquitaine, 1 815 projets ont ainsi été soutenus dans le cadre du Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE), pour un montant global de 32,4 ME (Région, État, Europe, Agence de l’eau…). Ce plan, harmonisé en 2017 à l’échelle des trois ex-régions, déploie désormais un «panier» de dix dispositifs distincts et complémentaires, sous forme d’appels à projets annuels, afin d'’accompagner les agriculteurs au plus près de leurs besoins.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui