L'Agriculteur Charentais 22 février 2013 à 18h55 | Par Guy DUREPAIRE

MAISONS FAMILIALES ET RURALES - Les administrateurs des MFR à l’écoute de leur territoire

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Etienne Thumeyssen, président de la fédération régionale des MFR et Jean-François Diot, directeur
Etienne Thumeyssen, président de la fédération régionale des MFR et Jean-François Diot, directeur - © A-C
Réunis à Sansais quatre vingt dix administrateurs des Maisons familiales rurales de la région se sont retrouvés à la Maison familiales du marais Poitevin à Sansais, pour échanger sur «la stratégie de développement du mouvement». Pour leur président, Etienne Thumeyssen, «les administrateurs sont porteurs du sens du mouvement», expliquait-il. Et de rappeler qu’ils sont à l’écoute de l’expression des besoins des acteurs du territoire. C’est pourquoi ils étaient sollicités pour participer au renouvellement du projet national du mouvement fixé en 2015.
Les valeurs de base
Récemment la rénovation de la voie professionnelle a conduit les administrateurs, formateurs et maîtres de stage à prendre en compte «la nouvelle distribution des formations ». «La disparition du BEP au profit du Bac en trois ans nous a obligés à redéfinir notre offre de formation, le projet de chaque Maison familiale et la répartition des formations sur le territoire», poursuivait le président. Le contexte national et local conduit les administrateurs à prendre en compte les besoins des acteurs du milieu rural, les attentes des jeunes et de leur famille dans le projet associatif des établissements. Pour le président, il est important que les administrateurs jouent ce rôle en les intégrant dans «les valeurs de base» du mouvement. D’abord l’alternance, «la vraie alternance», un fonctionnement adapté aux jeunes, à qui on offre une vie de groupe, une vie sociale, sans oublier l’implication des familles, des formateurs et des maîtres de stage, dans le but de donner aux jeunes le sens des responsabilités.
Les trente associations de Poitou-Charentes dispensent 80 formations aux 3 757 jeunes en formation scolaire de la 4e au BTS et aux 516 apprentis. 3 000 adultes ont bénéficié de la formation continue en 2011.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
- 10 %
Malgré une superficie de culture de pommes de terre en hausse de 5 000 hectares en France cette année, la production a reculé de 9,6%, à 5,85 millions de tonnes, contre 6, 47 millions l’an dernier La production a fortement baissé en Picardie (-10,6%), dans le Nord Pas de Calais (-11,6%), en Alsace (-19,9%) et surtout en Haute Normandie (-25,9%). Ces chiffres concernent la pomme de terre dite de conservation, c’est-et pomme de terre industrielle.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui