L'Agriculteur Charentais 24 octobre 2013 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Maladies du bois - Nouveaux efforts

Des projets de recherche mènent l'enquête sur les maladies du bois.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Trois nouveaux projets derecherche sur les maladiesdu bois, d’une durée de3 ans, viennent d’êtrelancés annonce l’ITV pourun montant de 3,7 M€tandis qu’au niveau européenla recherches’organise et se renforceégalement. Ces troisnouveaux projets derecherche sur les maladiesdu bois vont bénéficier dessoutiens financiers duMinistère de l’Agricultureet pour 900 K€ des interprofessionsviticoles autravers du Comité Nationaldes InterprofessionsViticoles (CNIV). Les troisprojets portent sur lesthèmes des microflorespathogènes et protectricesdu bois de la vigne et surles réponses adaptatives dela plante. Développementde marqueurs de toléranceet de diagnostic. Il s’agitaussi d’étudier l’agressivitédes champignons impliquésdans les maladies dubois de la vigne et decomprendre le mode d’actionde l’arsénite de sodiumafin de proposer denouveaux moyens de lutteefficaces. Enfin, le troisièmeprojet va évaluerl’impact de techniques agricoleset des facteursenvironnementaux pourprévoir et lutter contre lesmaladies du bois de lavigne. Ces programmes derecherche mobilisent ungrand nombre d’acteurs dela R&D, dont l’IFV. Lestrois chefs de file sontl’Université de ReimsChampagne-Ardenne,Bordeaux Sciences Agro etla Chambre Régionaled’agriculture duLanguedoc-Roussillon. Lastructuration des travauxsur les maladies du bois serenforce également auniveau européen, à traversla création d’un réseauCOST (EuropeanCooperation in Science andTechnology) auquel l’IFVest associé. Cette plateformed'échange, entrechercheurs européens,soutenue par l'UE, permettraune mise en synergiedes recherches (méthodologiesd'étude, banqueeuropéenne de collectiondes agents pathogènes, …).Elle réunira plus de 70experts de 13 pays(Allemagne, Autriche,Espagne, France, Grande-Bretagne, Grèce, Hongrie,Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Portugal,Suisse) issus de structuresde R&D et de PME.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
3 656 élèves
Les 30 maisons familiales et rurales du Poitou-Charentes ont accueilli en 2015 pas moins de 3656 élèves en formation initiale scolaire du ministère de l’Agriculture (soit 47,5 % des effectifs de l’enseignement agricole de la région). Un effectif qui est en légère diminution: 55 élèves de moins. Une chute qui se matérialise pour au moins 4 associations par une perte de plusieurs dizaines d’élèves. Le contexte économique des territoires concernés peut être une des causes. En revanche , les chiffres concernant la formation continue progressent, avec 2532 stagiaires formés en 2015 sur 27 MFR.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui