L'Eure Agricole Et Rurale 10 août 2017 à 08h00 | Par L'Eure Agricole

Marche arrière sur les SIE pour la campagne 2018

La gestion de la PAC en France n'a toujours pas trouvé son régime de croisière que l'Europe en change déjà les règles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © reussir

Depuis juillet 2016, la Commission européenne, dans le cadre de ses mesures dites de simplification, a proposé des évolutions du verdissement. Depuis presque un an, la FNSEA s'est ainsi battue contre trois propositions : augmenter à 10 % les Surfaces d'intérêt écologiques (SIE) et y interdire les phytosanitaires, porter à 10 semaines minimum les intercultures. Si elle peut se satisfaire d'avoir eu gain de cause sur certains points, la déception est grande.

Campagne 2018   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Eure Agricole Et Rurale

Le chiffre de la semaine
1 832
C’est le nombre d’amendements dans le cadre du projet de loi EGALim (états généraux de l’alimentation). En effet, 2094 amendements ont été déposés par les députés, dont 262 ont été jugés irrecevables. 1832 amendements restaient à examiner d’ici le 20 avril.