L'Agriculteur Charentais 17 septembre 2015 à 08h00 | Par l

Maturité vignoble

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le cumul de pluies de vendredi 11 au dimanche 13 va de 40 à 70 mm selon les sites, et il pleut à nouveau le jour du prélèvement. Les chiffres démontrent un phénomène de dilution : le poids des grappes augmente plus que d’habitude, le TAV un peu moins, l’acidité totale baisse et le pH augmente plus que la moyenne à ce stade. Le feuillage reste en bon état dans la plupart des situations, mais le mildiou présent sur pointes pourrait coloniser les feuilles adultes. De même, les foyers de Botrytis sont encore peu nombreux sur Ugni blanc, mais ils risquent maintenant de se développer rapidement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

9 brève(s) » voir toutes
Le chiffre de la semaine
64 900
La filière Elevage et Viande participe à la vie du territoire néo-aquitain. Elle représente 64900 emplois (25 % des emplois français du secteur) soit : 42 300 pour le secteur de l'élevage ; 700 pour le secteur de la mise en marchés ; 4 000 pour le secteur de l'abattage et de la transformation et du commerce de gros ; 17 900 pour le secteur de la distribution (boucheries artisanales, supermarchés, restauration).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui