L'Agriculteur Charentais 09 juin 2016 à 08h00 | Par Agra

Modèle alimentaire : Le pineau : l’Apéritif à la Française 2016

Pour relancer la consommation mondiale, l’agence tente des actions de promotion des six villes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

L’agence de marketing alimentaire Sopexa lance l’Apéritif à la Française 2016, événement qui met en scène depuis 2004 l’art de vivre et la diversité de l’offre alimentaire française à travers la convivialité, a indiqué Sopexa le 23 mai. Cet événement a lieu dans six grandes villes internationales (Tokyo, Montréal, Québec, Copenhague, Dubaï et Hong Kong), de mai à novembre. La 13e édition de cet événement soutenu par le ministère de l’Agriculture, «a attiré plus d’une centaine de marques». Parmi celles-ci : Vins de Languedoc, Savencia et sa marque de fromage spécial export Ile de France, CIVL (interprofession des vins du Languedoc), Champagne Bauget Jouette, Hénaff, Lesieur, Alsace Wine club, Jean Sales (légumes catalans), Maison Chapoutier (vins), Pineau des Charentes.
À chaque fois la mise en scène est adaptée au pays. Ainsi, à Tokyo, où l’opération a commencé le week-end des 21 et 22 mai, des événements autour des vins de Languedoc et des sessions d’échanges sur les accords fromages et vins ont été organisés. À Québec, l’ambiance «terrasse parisienne» de l’Apéritif à la Française proposera une sélection de vins, de bulles et de cocktails 100 % «made in France». À Copenhague, la place centrale de Torvehallerne proposera stands et bars à thèmes dans une ambiance «French Touch» du 10 au 11 juin.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
35
C'est en moyenne le poids en kilo de fruits frais achetés par ménage entre janvier et mai dernier. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, les achats en volume de fruits frais des ménages français pour leur consommation à domicile (3 543 kg pour 100 ménages) sont en légère diminution par rapport la même période en 2017 (- 2  %) ainsi que par rapport à la moyenne triennale (- 3 %).