L'Agriculteur Charentais 12 février 2015 à 08h00 | Par Bernard Aumailley

MSA : Les résultats définitifs

Après le dépouillement et le comptage, la répartition des suffrages de cette élection professionnelle.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Selon les derniers chiffres communiqués par la caisse de MSA des Charentes, 21 168 personnes avaient voté sur les 75 383 inscrits pour les deux départements charentais. La participation a donc globalement été en dessous des chiffres de la précédente élection : 29,51 % pour la Charente et 27,73 % pour la Charente-Maritime. Si on regarde la participation selon les collèges, le premier collège (exploitants), 129 délégués de Charente-Maritime ont été élus pour une participation de 32,1 % auxquels s’ajouteront les 82 délégués de la Charente (33,05 % de participation). Pour le troisième collège (employeurs et OPA), le taux de participation est plus élevé en Charente (40,2 % pour 3 délégués) qu’en Charente-Maritime (33,83 % pour 59 délégués). Quant au second collège, celui des salariés, les taux de participation sont bas 23,06 % en Charente-Maritime et 24,39 % en Charente. Les résultats par syndicat donnent : en Charente- Maritime, 43,7 % à la CFDT (66 délégués), 6,6 % à la CFE-CGC (10 délégués), 11,9 % à la CGT (18 sièges) et 37,7 % à FO (57 délégués). EN Charente, la CFE-CGC arrive en tête avec 40,9 % des suffrages (43 délégués), puis la CFDT avec 28,57 % (30 délégués), puis FO avec 16,1 % (17 délégués) et la CGT avec 14,2 % (15 délégués). Au total sur la caisse, la CFDT obtient 96 délégués, FO 74, la CFE-CGC 53 et la CGT 33. L’ensemble de ces délégués élus seront invités à l’assemblée générale qui élira le conseil d’administration de la caisse de MSA des Charentes le 20 mars prochain à Cognac. Patrick Couillaud, président sortant est candidat à sa succession.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
36,1 Mt
Il s’agit de la quantité de blé tendre attendue à l’issue de la moisson 2018, proche de celle de l’an dernier et légèrement supérieure à la moyenne de la période 2013/2017. Le blé dur, en revanche devrait voir sa production baisser de 12,2 %, en raison d’un rendement passant de 55,9 à 51,8 qx et d’une baisse des surfaces cultivées.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui