La Haute-Loire Paysanne 12 septembre 2018 à 11h00 | Par Véronique GRUBER

«Nous militons pour une extension de la période de chasse et contre les mesures restrictives de la chasse au sanglier»

Le président de la section chasse de la FDSEA rebondit sur les propos des responsables de la Fédération Départementale des Chasseurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Gilles Tempère, président de la section chasse FDSEA.
Gilles Tempère, président de la section chasse FDSEA. - © HLP

Les représentants des chasseurs ont exposé leur point de vue. Sur quels points aimeriez-vous réagir ?
Gilles tempère : Je voudrais revenir sur les causes de l’augmentation des dégâts de sangliers. Certes, comme les chasseurs le signalent, il y a eu un phénomène de manque de nourriture dans les bois lors de la saison dernière. Mais selon moi, c’est le nombre croissant de sangliers qui explique la multiplication des dégâts.
Le président Garnier indique par ailleurs que le sanglier   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Haute-Loire Paysanne

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
6 428
Selon l’estimation de l’Observatoire régional de l’agriculture biologique (Orab), pour 2018, les chiffres laissent présager une croissance du nombre d’exploitation bio en Nouvelle-Aquitaine. D’ici la fin de l’année entre 1 100 et 1 200 nouveaux engagements (936 au 1er octobre) devraient être comptabilisés. Ce qui ferait un total de 6 428 exploitations bio.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui