L'Agriculteur Charentais 15 juin 2017 à 08h00 | Par Sylvain Desgroppes

Nouvelle Aquitaine : Comment changer ?

Pour la deuxième année de rang, la région Nouvelle-Aquitaine organisait sa conférence permanente de l'agriculture lors du salon de Bordeaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Alain Rousset a assisté à l'ensemble des travaux de cette conférence permanente annuelle, qu'il a lui-même lancé en 2016.
Alain Rousset a assisté à l'ensemble des travaux de cette conférence permanente annuelle, qu'il a lui-même lancé en 2016. - © Sylvain Desgroppes

Ce mardi 23 mai se tenait au salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine la deuxième conférence permanente de l'agriculture. Evénement souhaité par le Conseil Régional et son président Alain Rousset, elle a pour vocation à créer un lieu de réflexion sur l'agriculture de 2030, en réunissant l'ensemble des parties prenantes.
Cette année, le thème central était «Intrants, sols, eau... Les pratiques agricoles innovantes, quelles valorisations, quelles diffusions ? ». En ouverture des travaux, Alain Rousset a évoqué le besoin de «préparer la ferme de 2030, d'adapter la conduite d'un élevage ou de cultures végétales avec les nouvelles problématiques qui l'entourent. Il faut insérer l'agriculture dans un nouveau modèle économique, le tout en menant un large travail de veille sur l'innovation», a-t-il ajouté.
Les défis à venir sont multiples et d'horizons divers. Il faut répondre à de nouvelles attentes sociétales, relever le défi d'un modèle économique viable face aux variations du marché, faire face au changement climatique, aux évolutions réglementaires... Impossible de ne pas évoluer non plus sans «s'imprégner du travail scientifique mené par le monde de la recherche», indique encore Alain Rousset.

Lire la suite du dossier régional dans notre édition papier du 9 juin

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
+ 12,3 %
C’est la hausse du nombre de défaillances d’entreprises agricoles en août 2017 sur un an, selon la Banque de France.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui