L'Agriculteur Charentais 09 janvier 2014 à 08h00 | Par Thierry Michel

Olivia Ruch - «Une imprimante 3D pour le bioplastique au SIA»

Directrice de Passion Céréales

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © SERGE CHARONNAT

Passion Céréales est connu pour son travail auprès du grand public. Mais on a vu dernièrement quelques initiatives «pro». Cette tendance doit-elle s’affirmer ?
Passion Céréales a d’abord pour vocation de s’adresser au grand public. Pour diffuser ces informations, Passion Céréales s’appuie sur des relais professionnels, notamment les journalistes, les enseignants, les collectivités, et bien sûr les acteurs de la filière céréalière : agriculteurs, coopérateurs, meuniers, amidonniers, fabricants d’aliments, malteurs, boulangers, brasseurs… Aujourd’hui, nous avons décidé d’aller plus loin. Nous investissons les médias sociaux pour diffuser plus largement encore nos informations et aller à la rencontre des consommateurs dans un échange direct avec eux.

Quels seront les grands axes de Passion Céréales en 2014 ?
Deux grandes thématiques pour Passion Céréales : «les céréales et l’alimentation» et «les métiers et les territoires». Nos actions, concernant l’alimentation, visent à valoriser la dimension culturelle des céréales et des produits céréaliers. Nous avons tous en mémoire des souvenirs liés à la fabrication ou à la consommation de pains, de gâteaux, de pâtes, lors de fêtes de famille ou entre amis. Ces scènes sont souvent illustrées par des œuvres picturales, cinématographiques, littéraires. C’est cet imaginaire collectif que nous souhaitons faire vivre et revivre. Pour cela, nous travaillons, par exemple, avec les Universités de Tours et Dijon. Pour la thématique «métiers et territoires», Passion Céréales s’attache à faire connaître toutes les contributions économiques, sociales et environnementales de la filière céréalière à l’échelle des territoires. Près d’un demi-million de personnes travaillent dans la filière en France. Les céréales font tellement partie de notre quotidien, qu’on en oublie parfois leur place. Notre mission est justement de la rappeler.

Quel sera l’engagement de Passion céréales sur le SIA 2014 ?
Dès le 22 février, Passion Céréales sera présent au Salon international de l’Agriculture, à Paris, sur la ferme de l’Odyssée végétale. Nous y inviterons les visiteurs à monter à bord d’une moissonneuse batteuse et à parler avec les céréaliers de notre réseau qui se mobilisent pour faire partager l’amour, la passion de leur métier. C’est un rendez-vous important pour rapprocher les consommateurs de la filière céréalière et plus largement de l’agriculture. Les visiteurs pourront aussi découvrir la multitude de produits issus des céréales dont certains très innovants. Cette année, une imprimante 3D fabriquera des objets en bioplastique, un plastique d’origine végétale et biodégradable. Une nouvelle illustration des réponses apportées par les céréales aux attentes du monde de demain. Depuis des siècles, les céréales sont au cœur de la vie des hommes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
444 M€
444 millions d’euros qui avaient été prélevés sur les paiements directs de la PAC, en prévision de la réserve de crise pour 2018, vont être remboursés aux agriculteurs européens, a annoncé la Commission européenne fin novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui