L'Agriculteur Charentais 10 septembre 2015 à 08h00 | Par Ronan Lombard

Ovins : Bon début pour le marché au cadran de Parthenay

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Mercredi 2 septembre, 11 acheteurs se sont disputé 88 lots d'ovins. Tout s'est joué à coups de clics sur les télécommandes.
Mercredi 2 septembre, 11 acheteurs se sont disputé 88 lots d'ovins. Tout s'est joué à coups de clics sur les télécommandes. - © agri79

Le marché aux bestiaux a étrenné son cadran mobile pour les ovins. Les éleveurs, qu'ils soient convaincus par le cadran, simples curieux ou nostalgiques du gré à gré, étaient nombreux.
A 6 h, heure d'ouverture du parc, certains attendaient déjà. Les éleveurs ont montré de l'intérêt pour le nouveau marché du mercredi à Parthenay. Quatre-vingt-huit lots étaient en place pour l'ouverture de la vente à 8 h 30. Autour des  agneaux et des brebis parqués, les acheteurs travaillaient sous les yeux de vendeurs, d'éleveurs curieux et «même de personnes qui n'élèvent pas de moutons», notait Jean-Paul Courtin, le directeur du marché aux bestiaux de Parthenay. «Pour la mise en place, nous avions prévu du personnel et tout s'est bien passé car les éleveurs sont arrivés par flots réguliers.» Avec 1 066 animaux, «nous sommes sur un marché normal et les éleveurs vendent», jugeait-il, satisfait, pendant que Louise Michel, chef des ventes, égrenait les chiffres dans son micro au gré des onze acheteurs.

Lire la suite dans notre édition du 11 septembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
- 10,6 %
A la fin juillet 2018, le cumul sur douze mois du nombre de défaillances d’entreprises (tous secteurs d’activité confondus) s’est élevé à 53 000, soit une baisse de 4,7 % sur un an, indique la Banque de France dans un communiqué un 11 octobre. «Les secteurs de l’agriculture, des activités immobilières et de l’industrie enregistrent les plus forts reculs du nombre de défaillances cumulées sur douze mois (respectivement - 10,6 %, - 6,8 % et - 6,6  %).» Les défaillances diminuent aussi dans la construction (- 6,4 %) mais elles augmentent dans les transports et l’entreposage (+ 8,7 %).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui