L'Agriculteur Charentais 28 novembre 2013 à 08h00 | Par HP

Pac 2014-2020 - Ce que sera la redistribution des aides

Vincent Chatellier de l’Académie d’agriculture, ingénieur de recherche à l’Inra, montre quels sont les impacts redistributifs de la future Pac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © nc

Selon une analyse des conséquences de la future Pac sur les aides directes, l’Ile-de-France, dont une partie des agriculteurs ont manifesté le 21 novembre, verrait le montant de ses aides à l’ha baisser de 64 euros. Cette étude, conduite par Vincent Chatellier, ingénieur de recherche à l’Inra, évalue à 51 euros/ha la réduction des aides pour les grandes cultures soit 9 % du revenu moyen 2011. Cette baisse devrait être lissée sur 4 années, précise le chercheur et donc représenter seulement 4 % des aides en première année soit 2 à 3 % du revenu. Sur le plan régional, la Picardie (-80 euros/ha) serait la principale région subissant un impact négatif de la réforme de la Pac, suivie par l’Ile-de-France (-64 euros/ha), le Nord-Pas-de-Calais (-59 euros/ha), la Champagne-Ardenne (-51 euros/ha) et la Haute-Normandie (-51 euros/ha). Quatre de ces régions se situent en tête des revenus moyens 2012 selon les données publiées en juillet sur les comptes de l’agriculture, le résultat courant moyen avant impôts en Ile-de-France étant évalué à 97 800 euros selon ces données du ministère de l’agriculture.

Qui y gagnera ? Lire la suite dans notre édition du 29 novembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
- 10 %
Malgré une superficie de culture de pommes de terre en hausse de 5 000 hectares en France cette année, la production a reculé de 9,6%, à 5,85 millions de tonnes, contre 6, 47 millions l’an dernier La production a fortement baissé en Picardie (-10,6%), dans le Nord Pas de Calais (-11,6%), en Alsace (-19,9%) et surtout en Haute Normandie (-25,9%). Ces chiffres concernent la pomme de terre dite de conservation, c’est-et pomme de terre industrielle.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui