L'Agriculteur Charentais 24 avril 2014 à 09h52 | Par l'Agriculteur Charentais

Pac - Coup de rabot sur les DPU 2014

Les DPU vont baisser de 7 à 17 en 2014, selon le ministère de l’Agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

2014  l’année de transition entre l’ancienne et la nouvelle Pac ne sera pas neutre pour les agriculteurs. Selon le ministère de l’Agriculture, à la baisse des DPU payés en 2013 par rapport à celles qui avaient été notifiées du fait de la mise en œuvre du stabilisateur et de la modulation, va intervenir  un nouveau coup de ciseau en 2014. Sans attendre 2015, le ministère de l’Agriculture a intégré le nouveau cadre financier européen pour la période 2014/2020 dans le montant des aides. Ce qui se traduit par une diminution de l’ordre de 3 du budget disponible pour les DPU. A la réduction de l’enveloppe globale s’ajoute un prélèvement dédié au renforcement des aides couplées, à hauteur de 3 , ainsi qu’un autre prélèvement de 3 également ciblé sur le deuxième pilier de la Pac. Concrètement, le renforcement des aides couplées prend en compte le financement de la part nationale de la prime à la vache allaitante désormais éligible au budget communautaire ainsi qu’une aide à la volaille, notamment. Quant aux autres 3 , fléchés sur le deuxième pilier de la Pac, ils sont affectés à la revalorisation de l’indemnité compensatrice de handicap (ICHN), au plan de modernisation de l’agriculture ainsi que la gestion des risques. La diminution des DPU payés en 2014 par rapport à ceux qui ont été versés en 2013 va être comprise entre 7 et 17 . Les petits agriculteurs, ceux qui ont touché moins de 5 000 euros en 2013, sont les plus pénalisés. La baisse des DPU atteindra 17 . Néanmoins, leur situation sera corrigée en 2015 et les années suivantes, a rappelé Catherine Geslain-Lanéelle, la directrice des politiques agricole, agroalimentaire et des territoires au ministère de l’Agriculture par la mise en œuvre de la convergence et du paiement redistributif.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
+ 6,7 %
Les surfaces régionales en oléagineux Progressent de 6,7 % par rapport à 2016-2017. D’après Agreste Nouvelle Aquitaine, qui a établi un premier bilan 2018, «Ce sont essentiellement les départements du nord de la région qui portent cette hausse : Vienne (+ 17, 5%), Deux-Sèvres (+ 8 %) et Charente-Maritime (+ 7,6 %).»

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui