L'Agriculteur Charentais 09 janvier 2014 à 08h00 | Par FXS

Pac et institutions européennes - 2014, année de transition

Élections du Parlement , fin du mandat de la Commission Barroso II, mise en œuvre partielle de la nouvelle Pac : 2014 est une année de transition.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Parlement européen va être renouvelé lors des élections prévues du 22 au 25 mai.
Le Parlement européen va être renouvelé lors des élections prévues du 22 au 25 mai. - © P.Cronenberger

Après l’adoption définitive des règlements de la Pac réformée au niveau ministériel, le 16 décembre, l’ensemble des mesures d’application – les actes délégués – devrait être approuvé début mars par la Commission de Bruxelles, selon Dacian Ciolos. Le Conseil des Vingt-huit et les députés européens auront ensuite deux mois pour émettre d’éventuelles objections. Mais, comme l’a rappelé le commissaire à l’agriculture, il revient aussi aux États membres de «décider comment ils comptent mettre en œuvre la réforme, sur la base des options offertes par l’accord». Les nouvelles dispositions pour l’organisation commune des marchés entrent en vigueur dès maintenant et celles pour les paiements directs au début de 2015 seulement, tandis que les nouveaux programmes de développement rural vont être élaborés en cours d’année. Pour le reste, 2014 ne sera guère propice à de nouvelles initiatives. Le Parlement européen va être renouvelé lors des élections prévues du 22 au 25 mai. Et la Commission, présidée pour la deuxième fois par José Manuel Barroso, termine son mandat en octobre. La présidence du Conseil est assurée depuis le 1er janvier et pour la cinquième fois par la Grèce, qui succède à la Lituanie, et compte, selon son ministre du développement rural et de l’alimentation, Athanassios Tsaftaris, boucler la réforme de la réglementation sur l’information et la promotion des produits agricoles et alimentaires. L’Italie prendra le relais le 1er juillet.

Lire le calendrier dans notre édition du 10 janvier

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
- 10 %
Malgré une superficie de culture de pommes de terre en hausse de 5 000 hectares en France cette année, la production a reculé de 9,6%, à 5,85 millions de tonnes, contre 6, 47 millions l’an dernier La production a fortement baissé en Picardie (-10,6%), dans le Nord Pas de Calais (-11,6%), en Alsace (-19,9%) et surtout en Haute Normandie (-25,9%). Ces chiffres concernent la pomme de terre dite de conservation, c’est-et pomme de terre industrielle.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui