L'Avenir Agricole et Rural 05 novembre 2018 à 09h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

PAC : UNE RÉFORME ENCORE À INFLUENCER

Les perspectives du projet de la réforme peuvent inquiéter, notamment en raison du transfert de responsabilités vers les Etats membres. Mais l’heure est à «agir pour bâtir» considère Luc Vernet, de Farm Europ. En orientant la négociation et en anticipant des leviers au service des filières.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

En invitant Luc Vernet de Farm Europe, un think tank multi-culturel, à intervenir sur la future Pac, la Frsea Grand Est s’interrogeait sur la réelle ambition des perspectives offertes par la réforme. L’intervenant introduit sans ambages : «le cœur du projet est générateur de distorsions de concurrence économiques et environnementales». En période de   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Avenir Agricole et Rural

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui