L'Agriculteur Charentais 20 septembre 2018 à 11h00 | Par l'Agriculteur Charentais

partenariats fructueux entre Chevriers et céréaliers

Des synergies s’opèrent entre éleveurs caprins et céréaliers autour de la luzerne. Exemple en Charente avec le partenariat établi entre le président du Syndicat caprin, Jean-Pierre Monthubert, et le céréalier Eric Malmanche.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © VC

La coopération entre agriculteurs se fait aujourd’hui de différentes manières : échanges de paille/fumier ou mise en commun de matériel sont des pratiques courantes. En ce qui concerne les éleveurs caprins et les céréaliers, la collaboration s’organise souvent autour de la culture de luzerne. Source de protéines dans l’alimentation des ruminants, indispensable pour la production, elle présente également un fort intérêt agronomique. Ces légumineuses constituent en effet un très bon précédent cultural puisque la restitution en azote dans le sol est importante.

Suite dans l'édition du vendredi 21 septembre 2018.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
- 10,6 %
A la fin juillet 2018, le cumul sur douze mois du nombre de défaillances d’entreprises (tous secteurs d’activité confondus) s’est élevé à 53 000, soit une baisse de 4,7 % sur un an, indique la Banque de France dans un communiqué un 11 octobre. «Les secteurs de l’agriculture, des activités immobilières et de l’industrie enregistrent les plus forts reculs du nombre de défaillances cumulées sur douze mois (respectivement - 10,6 %, - 6,8 % et - 6,6  %).» Les défaillances diminuent aussi dans la construction (- 6,4 %) mais elles augmentent dans les transports et l’entreposage (+ 8,7 %).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui