L'Agriculteur Charentais 23 juillet 2015 à 08h00 | Par Terres Inovia

Partir d’un bon pied avec un colza vigoureux et bien enraciné !

our réussir l’implantation de votre colza et limiter les dégâts des ravageurs d’automne, deux règles à respecter : un lit de semence prêt au 15-20 août et un semis dès le 25 août

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © J.Raimbault - Terres Inovia

Dans un contexte météo très chaud depuis fin juin et un état des réserves en eau des sols particulièrement bas (-20% par rapport à la normale des 20 dernières années) la préservation de l’humidité des sols est un enjeu majeur pour la préparation des sols en vu des semis de colza. En sol à tendance argileuse, préparer le sol en juillet dès la récolte du précédent. Le premier déchaumage, doit avoir été réalisé dans les deux jours qui suivent la récolte du précédent, permettant de bénéficier de l’humidité résiduelle.


Lire la suite dans l'édition du 24 juillet 2015

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
6 428
Selon l’estimation de l’Observatoire régional de l’agriculture biologique (Orab), pour 2018, les chiffres laissent présager une croissance du nombre d’exploitation bio en Nouvelle-Aquitaine. D’ici la fin de l’année entre 1 100 et 1 200 nouveaux engagements (936 au 1er octobre) devraient être comptabilisés. Ce qui ferait un total de 6 428 exploitations bio.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui