L'Agriculteur Charentais 11 août 2016 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Pause estivale

Pas de journal le 12 août. L'Agriculteur Charentais comme chaque année prend ses quartiers d'été et marque la pause.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

L'Agriculteur Charentais parait 50 numéro par an. En plus de sa formule été, reprenant l'essentiel de l'actualité estivale, votre hebdomadaire fait une pause dans les parutions. L'Agriculteur Charentais ne paraîtra donc pas le 12 août, mais sera de retour le 19 août.

Pendant cette semaine sans journal, l'équipe va en profiter pour paufiner le rangement de sa documenttaion accumulée au fil des semaines, classer le stock de photos numériques et aussi faire un peu d'exercice en déplaçant quelques bureaux. En effet, quelques travaux de rénovation dans les étages de la Chambre d'agriculture de La Rochelle obligent à dégager les fenêtres. Donc au programme "atelier musculation" pour l'équipe et aussi intellectuel en jouant à Tetris avec les bureaux, les armoires et les piles de documents pour continuer à travailler jusqu'à la fin des travaux.

Nous ne citerons pas ici les membres de l'équipe qui ont choisi de prendre leurs vacances en ce moment...

Donc bonne pause à tous

et au 19 août prochain !

Bernard Aumailley

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
2 000
En Nouvelle Aquitaine, 2 000 éleveurs seraient impactés par la réforme de la carte des zones défavorisées en ne bénéficiant plus de l’ICHN, ce qui représenterait pour ces exploitations, une perte nette de 15 ME par an. En 2016, 11 500 éleveurs ont bénéficié de cette indemnité pour un montant total de 92 ME. Ils représentent plus de 20 % des bénéficiaires.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui