L'Agriculteur Charentais 14 janvier 2016 à 08h00 | Par Alexandre Merlingeas

Pépiniéristes viticoles : Un plan de compétitivité pour doubler la production

Le syndicat a un plan de compétitivité avec un besoin d’investissement évalué à presque 6M€.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
François Bodin.
François Bodin. - © VC

«On est sur un seuil de production record», assure François Bodin, le président du syndicat des pépiniéristes de la région du Cognac lors de l’assemblée générale le 17 décembre au BNIC. Avec 23,5 millions de plants produits en 2015 dont 80 % en ugni blanc, la filière a repris le chemin des sommets après une année 2014 compliquée marquée par des orages de grêle dévastateurs dans le secteur de Nercillac et un taux de reprise en baisse (moins de 50 %) qui commence à inquiéter les professionnels. Les pertes causées par la grêle ont été évaluées à environ 2 millions de plants en 2014 avec 15 hectares de pépinières touchées et 30 ha de vignes mères, de greffons et de porte-greffes. Une perte corrigée en partie par la production en pot (presque qu’un million de plants).

Lire la suite dans notre édition papier du 8 janvier

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
Le chiffre de la semaine
64 900
La filière Elevage et Viande participe à la vie du territoire néo-aquitain. Elle représente 64900 emplois (25 % des emplois français du secteur) soit : 42 300 pour le secteur de l'élevage ; 700 pour le secteur de la mise en marchés ; 4 000 pour le secteur de l'abattage et de la transformation et du commerce de gros ; 17 900 pour le secteur de la distribution (boucheries artisanales, supermarchés, restauration).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui