L'Agriculteur Charentais 16 janvier 2014 à 08h00 | Par Agra

Perspectives - Les organisations agricoles lancent les Etats généraux

A la mi-février devraient se tenir les Etats généraux des filières agricoles à l’initiative des organisations agricoles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Objectif de ces Etats Généraux : redonner des perspectives à l’agriculture.
Objectif de ces Etats Généraux : redonner des perspectives à l’agriculture. - © Armel Esneu

«Nous devons remettre l’agriculture à la place qui doit être la sienne» et pour cela «nous avons besoin de réponses qui doivent être les plus claires possibles», a déclaré Xavier Beulin, le président de la FNSEA en annonçant la tenue des Etats généraux des filières agricoles pour la mi-février. «Après l’écotaxe, les bonnets rouges, la tension continue de monter sur le terrain et nous sommes toujours dans l’attente de concret aux demandes qui s’expriment sur le terrain», a-t-il poursuivi. Associant la FNSEA, mais aussi les JA, l’APCA, Coop de France et la Confédération nationale de la mutualité, de la coopération et du crédit agricoles (CNMCCA), ces Etats généraux devraient se dérouler sur une journée avant le Salon de l’agriculture en présence du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, et des ministres concernés, l’Agriculture bien entendu, mais aussi de l’Environnement, la Consommation, le Commerce extérieur, la Recherche, la Formation professionnelle… Au-delà de la loi d’Avenir de l’agriculture, dont la discussion a démarré au Parlement, l’intention des organisations agricoles est d’obtenir du gouvernement des réponses rapides et immédiates pour redonner des marges de manœuvre et de la compétitivité aux filières agricoles qui perdent du terrain jour après jour par rapport à la concurrence de nos partenaires européens.

Lire la suite dans notre édition du 17 janvier

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
444 M€
444 millions d’euros qui avaient été prélevés sur les paiements directs de la PAC, en prévision de la réserve de crise pour 2018, vont être remboursés aux agriculteurs européens, a annoncé la Commission européenne fin novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui