18 septembre 2014 à 08h00 | Par Agra

Phil Hogan, chargé de l’agriculture dans une équipe «gagnante»

Phil Hogan, ancien ministre irlandais de l’environnement, serait le prochain commissaire européen à l’agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Phil Hogan serait le futur commissaire européen.
Phil Hogan serait le futur commissaire européen. - © Lieven Creemers/CE

Le président de la prochaine Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a annoncé le 10 septembre la répartition des portefeuilles entre les 27 membres de son équipe. Comme prévu, celui de l’agriculture et du développement rural est confié à l’ancien ministre irlandais de l’environnement, Phil Hogan, qui succédera ainsi au Roumain Dacian Ciolos si cet exécutif est approuvé par le Parlement européen, après audition de chacun de ses membres par la commission parlementaire compétente. Sauf accident de parcours, le nouveau collège entrera en fonction le 1er novembre pour un mandat de cinq ans, prenant le relais de la Commission Barroso II. S’il passe sans encombre l’audition de la commission de l’agriculture du Parlement européen, et si l’équipe de Jean-Claude Juncker est approuvée par les députés européens lors de leur session plénière du 20 au 23 octobre à Strasbourg, Phil Hogan, 54 ans, qui était ministre de l’environnement, du patrimoine et des gouvernements locaux depuis mars 2011, sera la deuxième personnalité irlandaise à occuper la fonction de commissaire à l’agriculture à Bruxelles.

Lire la suite dans l'édition du 19 septembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
15
Quinze des 29 projets agricoles déposés par les zadistes de Notre-Dame-des-Landes ont d’ores et déjà été jugés «éligibles» à la signature de conventions d’occupation précaire (COP), a annoncé le 14 mai le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert. Pour les autres projets, «nous avons encore besoin de temps pour continuer à les examiner», soit en raison de dossiers incomplets, soit du fait de conflits d’usage avec d’autres exploitations agricoles, a ajouté le ministre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui