L'Agriculteur Charentais 26 septembre 2013 à 11h15 | Par Bernard AUMAILLEY

Pineau - Bruxelles fête l'apéritif charentais

Deux jours d'animations et de promotion dans la capitale belge.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pas facile de tenir droit le plateau, la bouteille et les trois verres
Pas facile de tenir droit le plateau, la bouteille et les trois verres - © Sophie Aumailley

Voilà un quart de siècle que le pineau se promotionne dans le plat pays. Tout autour d’une course, maintenant mythique, des 130 garçons et serveuses de café, l’apéritif des Charentes caresse dans le sens du poil les Belges, fort amateurs de Pineau ( premier marché à l’export) et de produits charentais. L’équilibre instable de la bouteille et des trois verres pleins rendent difficile l’exercice en tenue de service. 500 bouteilles ont été ouvertes pour l’occasion bruxelloise par le Comité national. Pour Claire Floch, directrice et Jean-Marie Baillif, président du syndicat des producteurs ,la moitié des Belges (en âge légal de boire) boivent du pineau. Reste à conquérir l’autre moitié. Présent à la télé, dans la presse et sur cette manifestation au Parc du Cinquantenaire où l’on «déguste» 1000 fois par heure le pineau sous le chapiteau et on savoure au bar lounge avec DJ.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
80 000 téc
Selon une estimation de l’Institut de l’élevage (Idele), datée de septembre 2016, ce ne sont pas moins de 80 000 tonnes équivalents carcasses (téc) supplémentaires qui devraient arriver sur le marché européen, sur les six derniers mois de l’année de 2016 par rapport à 2015. D’après l’Idele, la hausse des tonnages abattus en France, Allemagne, Royaume-Uni, Irlande, Pays-Bas, Pologne, Belgique et Danemark, «atteindrait +30 000 téc par rapport à 2015 au 3e trimestre (soit +7%/2015) et +50 000 téc au 4e trimestre (soit +10%/2015) ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui