La Vie Charentaise 27 novembre 2018 à 14h00 | Par A.V.

Plus que jamais, les chevriers restent solidaires

L’assemblée générale des chevriers de Charente s’est tenue le 13 novembre dernier. Les éleveurs caprins ont fait part de leurs inquiétudes

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les chevriers doivent faire face aux aléas climatiques et au vieillissement des exploitants.
Les chevriers doivent faire face aux aléas climatiques et au vieillissement des exploitants. - © A.V.

Jean-Pierre Monthubert, président de l’association des chevriers de Charente, a donné le ton dans son rapport moral : « Les années sont de plus en plus compliquées pour nos élevages. Face aux aléas climatiques que nous traversons chaque année (grêle, épisodes pluvieux de longue durée, sécheresse...), nos élevages doivent résister, et cela passe par la solidarité entre les éleveurs. Nous nous devons d’être solidaires pour passer ensemble les coups durs, qu’ils soient d’ordre climatique,   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

Le chiffre de la semaine
- 10 %
Malgré une superficie de culture de pommes de terre en hausse de 5 000 hectares en France cette année, la production a reculé de 9,6%, à 5,85 millions de tonnes, contre 6, 47 millions l’an dernier La production a fortement baissé en Picardie (-10,6%), dans le Nord Pas de Calais (-11,6%), en Alsace (-19,9%) et surtout en Haute Normandie (-25,9%). Ces chiffres concernent la pomme de terre dite de conservation, c’est-et pomme de terre industrielle.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui