L'Agriculteur Charentais 30 octobre 2014 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Polémique : Les algues vertes et les agriculteurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les saillies de Léon Gendre sur les dégâts collatéraux de l’agriculture, sont maintenant légion dans l’hémicycle département. Le conseiller général de l’île de Ré n’a pas sa langue dans sa poche et compte quelques décennies de présence. Ce sont la présence d’algues vertes sur les plages littorales qui ont provoqué son ire. Léon Gendre a fustigé les «utilisateurs» d’engrais et de fertilisants «de l’agriculture intensive des abords de la Sèvre niortaise et du Lay» dans la baie de l’Aiguillon. «Si la solidarité s’impose pour venir en aide aux mytiliculteurs, nous sommes dans l’ignorance des causes de la mortalité des moules.» Luc Servant avait en son temps apporté sa réponse sur cette causalité dénoncée par Léon Gendre. Ce dernier poursuivait «l’agriculture est en train de nous polluer ! Le pertuis breton est plein de sels nitriques, favorisant les algues vertes.»

Lire la suite dans notre édition du 31 octobre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
36,1 Mt
Il s’agit de la quantité de blé tendre attendue à l’issue de la moisson 2018, proche de celle de l’an dernier et légèrement supérieure à la moyenne de la période 2013/2017. Le blé dur, en revanche devrait voir sa production baisser de 12,2 %, en raison d’un rendement passant de 55,9 à 51,8 qx et d’une baisse des surfaces cultivées.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui