L'Agriculteur Charentais 22 janvier 2015 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Port de La Rochelle : Trafic record et plein de projets

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Michel Puyrazat
Michel Puyrazat - © AC

Le deuxième port céréalier de France, mais aussi un port pétrolier et de plus en plus un port pour les engrais : les constantes majeures ne changent pas sur les quais rochelais. En dressant le bilan 2014 du port rochelais, tous trafics confondus, son directeur général Michel Puyrazat confirme que même si les chiffres ne sont pas aussi en expansion qu’en 2013, la croissance des trafics est toujours là et avec 9,4 Mt, l’objectif d’atteindre les 10 Mt en 2016 est possible. Les projets ne manquent pas pour améliorer les chargements et les déchargements sur les quais rochelais. Michel Puyrazat estime plutôt bon le chiffre des trafics obtenus «compte tenu de la conjoncture.» Selon lui, «l’’évolution globale affiche certes une baisse de 3 %, mais par rapport à une année 2013 exceptionnelle qui s’était achevée à + 16 %.»

Lire la suite dans notre édition du 23 janvier

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
60 %
Au 1er mai, 60 % des nappes phréatiques affichent un niveau modérément haut à très haut, 21 % modérément bas à très bas, 19 % dans la moyenne, indique le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières), soulignant une «recharge efficace» grâce aux pluies de début 2018.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui