L'Agriculteur Charentais 30 janvier 2014 à 08h00 | Par cuma

Portes ouvertes - Démonstration «bois énergie»

La fédération des Cuma des Charentes et la Scic Proxibois seront à Gémozac, les 4 et 5 février.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Deux journées dédiées à l’abattage mécanisée et au déchiquetage du bois, les 4 et 5 février.
Deux journées dédiées à l’abattage mécanisée et au déchiquetage du bois, les 4 et 5 février. - © AC

La Fédération des Cuma des Charentes organise, en collaboration avec la Scic Proxibois des Charentes, la Cuma départementale Innov’17 et l’entreprise Marier, un chantier portes ouvertes sur deux jours, les 4 et 5 février, à partir de 10 h, sur le thème du bois énergie. L’occasion pendant deux journées de voir comment se déroule un chantier d’abattage mécanisée avec une pince Westtech, ainsi que le chantier de déchiquetage qui suivra.Les démonstrations se dérouleront sur une parcelle appartenant à la commune de Gémozac (prendre direction Saintes, après 1 km Chez Tantin, itinéraire fléché). «Des animateurs et techniciens seront présents pour répondre aux questions et donner toutes les informations nécessaires» précise Vanessa  Bourmaud de la  Scic Proxibois. «Si les conditions climatiques sont défavorables, il est préférable de nous téléphoner afin de savoir si la démonstration est maintenue» précise-t-elle.

Valorisation
La filière bois énergie de proximité mise en place depuis 2009 par la Fédération des Cuma et ses collaborateurs permet de valoriser la ressource du tronc jusqu’à la tête et les branches. Toute la matière peut être exploitée pour de la plaquette bois énergie à destination des chaufferies de petite, moyenne ou grandes capacité.

Pour tout renseignement, Vanessa Bourmaud - Scic Proxibois des Charentes au 05 35 54 10 90 ou Maxime Pommeraud technicien bois au 06 71 67 54 30.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui