Loiret Agricole et Rural 21 septembre 2018 à 08h00 | Par FDSEA 45

Projet de loi EGAlim : Le compte n’y est pas !

La mobilisation sans faille de la FNSEA et JA, tant aux échelons nationaux que locaux, a permis un débat réel sur la question des indicateurs de coûts de production lors de l’examen de l’article 1er du projet de loi EGAlim.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FDSEA 45

Sous la pression de nombreux parlementaires, tous bancs politiques confondus, le gouvernement a été contraint de bouger sa position, en légitimant l’interprofession dans son travail d’élaboration et de diffusion d’indicateurs de coûts de production de référence, alors même qu’il expliquait il y a quelques mois son infaisabilité juridique.

Peut-on conclure à une avancée ? Pour la FNSEA et JA, le compte n’y est malheureusement pas. Certes, le Gouvernement prétend pouvoir   [...]

 

» Lire la suite sur le site Loiret Agricole et Rural

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
- 10,6 %
A la fin juillet 2018, le cumul sur douze mois du nombre de défaillances d’entreprises (tous secteurs d’activité confondus) s’est élevé à 53 000, soit une baisse de 4,7 % sur un an, indique la Banque de France dans un communiqué un 11 octobre. «Les secteurs de l’agriculture, des activités immobilières et de l’industrie enregistrent les plus forts reculs du nombre de défaillances cumulées sur douze mois (respectivement - 10,6 %, - 6,8 % et - 6,6  %).» Les défaillances diminuent aussi dans la construction (- 6,4 %) mais elles augmentent dans les transports et l’entreposage (+ 8,7 %).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui