L'Agriculteur Charentais 20 mars 2014 à 08h00 | Par Thomas Glay

propriétaires forestiers - S’engager pour valoriser le patrimoine

Les cartes d’identité des massifs ont permis de restructurer et de regrouper les parcelles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le Groupement de Développement Forestier de la Charente-Maritime (GDF 17, au service de tous les propriétaires forestiers privés du département, a dressé il y a maintenant deux ans des cartes d’identités de massif sur le Pays Santon, le Pays Buriaud et la Saintonge Viticole. Ces différents inventaires de terrain avaient permis entre autres de diagnostiquer toutes les parcelles forestières sinistrées de la tempête de 1999.A ce sujet, des réunions se sont tenues (décembre 2013) afin d’informer les propriétaires forestiers sur l’utilité d’exploiter ces parcelles. En effet, cela fera bientôt déjà 14 ans que notre patrimoine forestier a été dévasté par la tempête. Afin de la régénérer, il est urgent d’intervenir.
A l’occasion de cette réunion, Michel Allain, maire de Cravans, est intervenu afin d’expliquer l’utilité de ces opérations d’exploitations. En 2007, les techniciens du GDF 17 avec l’appui du Centre Régional de la Propriété Forestière (CRPF) ont été à l’origine de la création d’une Association Syndicale Libre de Gestion Forestière sur sa commune. A ce jour, 20 ha ont pu être exploités et régénérés. Le bois vendu a été rémunéré correctement aux propriétaires et actuellement, les parcelles exploitées se régénèrent.A l’issue de ces réunions, trois associations de regroupement de propriétaires ont vu le jour, portant le nom : - Association syndicale de gestion forestière du Pays de la Saintonge Viticole, présidée par Patrick Maxime. Les communes concernées sont : Gémozac, Villars-en-Pons, Tesson et Virollet.-Association syndicale de gestion forestière du Pays Santon, présidée par Jean-Pierre Vinet. Les communes concernées sont : La-Chapelle-des-Pots, Le Douhet, Fontcouverte, Vénérand - Association syndicale de gestion forestière de la Goulebeneze, présidée par M. Frédéric Rateau. Les communes concernées sont : Burie, Saint-Bris-des-Bois, Saint-Césaire, Saint-Sauvant, Villars-les-BoisCes trois associations ont été créées avec les propriétaires présents. Elles auront pour rôle de rassembler les propriétaires forestiers de façon informelle où chaque propriétaire reste décideur. Le but de ces regroupements est double : avoir un seul représentant (le Président) et obtenir de plus grands îlots d’exploitation.Les propriétaires intéressés à la démarche peuvent dès à présent contacter les techniciens du GDF (1) afin de l’intégrer. Courant avril, des permanences en mairie seront effectuées  afin de recevoir les propriétaires qui le désirent. (lire encadré)

(1) Thomas Glay : thomas.glay@foretpriveefrancaise.com, 06.14.80.13.23. Mickaël Martin : mickael.martin@foretpriveefrancaise.com, 06.13.81.02.00.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
444 M€
444 millions d’euros qui avaient été prélevés sur les paiements directs de la PAC, en prévision de la réserve de crise pour 2018, vont être remboursés aux agriculteurs européens, a annoncé la Commission européenne fin novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui