Agri79 Informations 05 octobre 2017 à 08h00 | Par François le Dû

Reconstruire après un incendie

Il y a trois ans, les flammes ont ravagé un bâtiment d’élevage et un hangar rempli de fourrage au Gaec du Petit Queray. Olivier Renaud, un des associés, rappelle l’importance d’anticiper et de bien s’entourer pour pouvoir reconstruire sereinement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le feu a pris dans le bâtiment d’élevage avant de se propager
au stock de fourrage situé à côté.
Le feu a pris dans le bâtiment d’élevage avant de se propager au stock de fourrage situé à côté. - © Gaec du petit Queray

Une étincelle et une poignée de secondes ont suffi à embraser 600 m2 de bâtiments. Ce 7 août 2014, dans l’après-midi, Daniel Renaud, un des quatre associés du Gaec du Petit Queray à Saint-Gelais, est en train de pailler le bâtiment dans lequel se trouve une vingtaine de bêtes, des génisses et des vaches taries. « On a entendu un grand bruit, se souvient Olivier Renaud. Un silex a été projeté sur de la paille fraîche, qui s’est enflammée immédiatement ».


Éteindre les flammes   [...]

 

» Lire la suite sur le site Agri79 Informations

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
2 600
Ils seront 2 600 animaux à être présentés au Salon international de l’agriculture dans le cadre du Concours général agricole, et ce dans 345 races et 8 espèces : asins, bovins, canins, caprins, équins, ovins, porcins et, pour la première fois, félins. Et 1 300 éleveurs participent à ce concours.