L'Agriculteur Charentais 12 juin 2014 à 10h20 | Par Alexandre Merlingeas

RÉGIONS - La bataille pour l’Aquitaine a débuté

Les présidents des conseils généraux et plusieurs élus régionaux ont adopté une motion pour intégration à l’Aquitaine.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De nombreux élus régionaux se sont réunis à Ruffec pour marquer leur volonté de réjoindre l’Aquitaine.
De nombreux élus régionaux se sont réunis à Ruffec pour marquer leur volonté de réjoindre l’Aquitaine. - © VC

Le 6 juin, l’espace d’une journée, Ruffec est devenu une sorte de petite capitale régionale. À défaut de débarquement, ce fut une déferlante d’élus régionaux de tout poil, de parlementaires, de maires et de conseillers généraux (86 au total), qui ont rallié la petite commune du nord-Charente pour exprimer leur ferme opposition à la carte des régions redessinée la semaine dernière par le gouvernement.Ils étaient annoncés quatre, finalement ce sont trois présidents de conseil généraux de la région Poitou-Charentes qui se sont rendus à Ruffec pour cette réunion «extraordinaire» afin de signifier leur volonté farouche de se rapprocher de la région Aquitaine et non du Centre et du Limousin comme le prévoit la réforme. Ils ont même adopté une motion pour appuyer en faveur d’une grande et ambitieuse région Sud Ouest qui pourrait même intégrer le Limousin, si cette dernière le désire.

Lire la suite dans notre édition du 13 juin

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
+ 19 %
Une troisième année de hausse des surfaces se profile pour le sorgho en 2018-19 dans l’Hexagone, indique Semences de Provence (Arterris). Quelque 60 000 ha (+8 % par rapport à la moyenne quinquennale) ont été cultivés en 2018. Des régions moins traditionnelles portent la dynamique : Nouvelle-Aquitaine à 14 976 ha (+19 % sur 5 ans), Centre-Val de Loire à 9 700 ha (+46 %), Pays de la Loire à 3 555 ha (+49 %).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui