L'Agriculteur Charentais 06 septembre 2018 à 10h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Rendement cognac 2018 : 14,64 hl AP/ha

Selon le BNIC, «cette décision collective et unanime répond à la forte demande des marchés et à la croissance des expéditions». Pour la campagne 2017-2018, le cap record des 200 millions de bouteilles avait été franchi.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La filière fixe définitivement son rendement annuel 2018 à hauteur de 14,64 hl d’alcool pur par hectare.
La filière fixe définitivement son rendement annuel 2018 à hauteur de 14,64 hl d’alcool pur par hectare. - © AC

Confirmant un besoin total de 914 700 hl AP, la filière Cognac a validé, au sein de la Section ODG du BNIC, un rendement annuel Cognac 2018 à hauteur de 14,64 hl AP /ha. Ce chiffre, issu du Business Plan Cognac a été entériné dans le cadre du Comité Régional INAO.
«Cette décision collective et unanime répond à la forte demande des marchés et à la croissance des expéditions (+ 8,2% en volume et 5,4% en valeur au 31 juillet 2018). Elle tient compte de la capacité du vignoble affecté par les aléas climatiques et des dernières estimations de récolte de la Station Viticole du BNIC.» souligne l'interprofession dans un communiqué.

Plus d'informations dans notre édition papier du 7 septembre 2018.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
32,4 ME Mt
En 2017, en Nouvelle-Aquitaine, 1 815 projets ont ainsi été soutenus dans le cadre du Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE), pour un montant global de 32,4 ME (Région, État, Europe, Agence de l’eau…). Ce plan, harmonisé en 2017 à l’échelle des trois ex-régions, déploie désormais un «panier» de dix dispositifs distincts et complémentaires, sous forme d’appels à projets annuels, afin d'’accompagner les agriculteurs au plus près de leurs besoins.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui