L'Agriculteur Charentais 10 septembre 2015 à 08h00 | Par Bernard Aumailley

Rentrée bio : Ouvrir le champ des possibles

Convertir des conventionnels, attirer des candidats, expliquer les filières, tel est le but de ce week-end.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Vincent David, Julien Lucy, Jean-François Delaunay
Vincent David, Julien Lucy, Jean-François Delaunay - © AC

A écouter Jean-François Delaunay ou Vincent David, vieux routiers de l'agriculture biologique dans le département, la «bio avance.» Peut-être pas au rythme où le souhaiter les «nouveaux venus», peut-être pas au diapason de la demande sociétale, mais en fêtant ses 20 ans, le GAB 17 regarde le «chemin parcouru.» D'un petit groupe de pionniers et de défricheurs à ses débuts, la structure doit aujourd'hui répondre aux demandes d'installations et de productions diversifiées, mais aussi des questionnements des «conventionnels» qui sont pour le moins intéressés ou qui envisagent de franchir le pas pour leur propre exploitation. Certes le discours ne change pas : l'agriculture biologique est loin d'être la production majoritaire. Il n'est qu'un Julien Lucy, fraîchement installé en maraîchage à Mortagne sur Gironde pour affirmer in peto que la bio ne cessera de grandir en nombre et en surfaces. C'est cette «foi» dans cette forme d'agriculture que le GAB 17 veut promouvoir durant deux jours.

Lire la suite dans notre édition du 11 septembre

Au programme :

Samedi 19 septembre : soirée ciné-débat autour du documentaire «Libres» de Jean-Paul Jaud, en sa présence.
19 h apéro dinatoire avec casse-croute apporté et partagé, 20 h diffusion du film
Dimanche 20 septembre : 10 h conférence «agriculture charentaise, évolution depuis 30 ans et perspectives»
10h-11h15 animation enfants, atelier cirque, 11h15-12 h 30 atelier montage éolienne Repas bio
13 h 45-14 h 30 animation enfant
14 h -15 h 30 table ronde «parcours de paysans bio : quels liens se tissent avec la société ?» 16 h 17h 30 la fable atomique, conférence gesticulée de Laurent Grouet.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
6 428
Selon l’estimation de l’Observatoire régional de l’agriculture biologique (Orab), pour 2018, les chiffres laissent présager une croissance du nombre d’exploitation bio en Nouvelle-Aquitaine. D’ici la fin de l’année entre 1 100 et 1 200 nouveaux engagements (936 au 1er octobre) devraient être comptabilisés. Ce qui ferait un total de 6 428 exploitations bio.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui