L'Agriculteur Charentais 29 octobre 2015 à 08h00 | Par Bernard Aumailley

Réserves de substitution : Benon et Ferrières de nouveau recalées

L’ASA de Benon porte depuis 17 ans l’idée de deux réserves. En juin, elle criait victoire. Patatras.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
«Inaugurées» en juin dernier, les réserves de l’ASA de Benon ne pourront pas être utilisées dans les prochains mois.
«Inaugurées» en juin dernier, les réserves de l’ASA de Benon ne pourront pas être utilisées dans les prochains mois. - © AC

Alors que l’on annonçait avec tambours et trompettes l’avènement du syndicat mixte des réserves de substitution comme l’antidote aux recours juridique (voir notre édition du 23 octobre), le tribunal administratif de Poitiers vient d’annuler les arrêtés préfectoraux d’août 2012 et par là même les retenues (déjà en eau) de Benon et Ferrières, le 22 octobre dernier. Ces deux réserves ne sont «intégrées», puisque construites, dans le nouveau syndicat mixte.
Le «projet» est constitué de 2 bassins de 285 000 m3 destinés à irriguer 188 hectares dans la plaine d’Aunis.
Selon ceux qui ont déposé le recours sur l’arrêté préfectoral d’autorisation de 2012, c’est une victoire. Il s’agissait de Nature Environnement 17 et un «particulier» Claude Matard. Il conteste, juridiquement, la prise de l’arrêté et les chiffres avancés des volumes et, une fois la décision d’annulation, claironne sur «un projet nuisible à la santé des consommateurs et de l’environnement» et porte haro sur l’irrigation, le maïs, l’agriculture «intensive.» Arguments qu’ils n’ont pas avancés dans leurs requêtes.

Lire la suite et les réactions dans l'édition papier du 30 octobre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
Entre 35 et 37,26 Mt
Les cabinets ODA et Agritel ont chiffré le 6 juillet la récolte de blé à respectivement 35 Mt et 37,26 Mt cette année en France, touchée par les intempéries au printemps. Si une baisse de volume est annoncée, la prudence reste de mise sur le plan qualitatif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui