28 septembre 2017 à 08h00 | Par G. BOUTON

Retour sur le feuilleton de l’été : les tonnes de chasse

Un nouvel arrêté préfectoral autorise depuis le 22 septembre le remplissage des mares dans la limite d’un hectare, sauf sur le bassin du Curé. Un soulagement pour les chasseurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FDC17

Dans la page chasse de l’Agriculteur Charentais du 30 juin, alors que les premières interdictions de remplissage des mares de tonnes avaient été prises, la Fédération des chasseurs annonçait un été critique et s’interrogeait sur la possibilité de mettre en eau les mares pour l’ouverture anticipée du 21 août.Les règles dictées par l’arrêté préfectoral cadre, les préconisations de remplissage au printemps, les mesures de fractionnement allaient-elles suffirent pour permettre la pratique de la chasse tout en conciliant avec les autres usages ? Rendez-vous était donné le 11 août en cellule de vigilance de l’eau.

Lire la suite dans l'édition du vendredi 29 septembre 2017

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
- 10 %
Malgré une superficie de culture de pommes de terre en hausse de 5 000 hectares en France cette année, la production a reculé de 9,6%, à 5,85 millions de tonnes, contre 6, 47 millions l’an dernier La production a fortement baissé en Picardie (-10,6%), dans le Nord Pas de Calais (-11,6%), en Alsace (-19,9%) et surtout en Haute Normandie (-25,9%). Ces chiffres concernent la pomme de terre dite de conservation, c’est-et pomme de terre industrielle.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui