L'Agriculteur Charentais 09 mars 2017 à 08h00 | Par La rédaction Machinime

Salon : Les innovations du Sima 2017 attirent les visiteurs

Les agriculteurs répondent présents pour découvrir les nouvelles tendances du machinisme agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les tracteurs autonomes ont attiré la curiosité des visiteurs.
Les tracteurs autonomes ont attiré la curiosité des visiteurs. - © M. PORTIER

L'inquiétude qui régnait dans les allées à la veille de cette nouvelle édition du Sima s'est nettement dissipée après une première journée d'affluence. Les constructeurs affichaient leur optimisme dimanche soir, satisfaits de la qualité des échanges avec des agriculteurs qui ont des projets d'investissement. Ce constat reste toutefois à confirmer sur la durée du salon, les allées ayant plus de mal à se remplir lors de la seconde journée... Comme en 2015, les lancements de nouveautés sont plus nombreux sur les stands des constructeurs français que chez les exposants étrangers, ces derniers se réservant majoritairement pour le salon Agritechnica de l'automne. Le Sima garde toutefois son pouvoir d'attraction des innovations.Thématique la plus remarquée cette année, la préservation des sols justifie le développement du télégonflage.Trelleborg et Dangreville proposent ainsi des dispositifs de télégonflage qui prennent en compte la charge de la moissonneuse-batteuse pour le premier et de l'épandeur pour le second.

Lire la suite des nouveautés dans notre édition papier du 3 mars

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
729 kms
La Pologne veut ériger une haie de 729 kms contre les sangliers le long de ses frontières avec l’Ukraine et la Biélorussie, pour lutter contre la propagation de la peste porcine africaine. C’est ce que vient de déclarer la vice-ministre polonaise de l’agriculture, Ava Lech. La haie doit empêcher des sangliers atteints par la peste porcine africaine de traverser la frontière. Sa construction est estimée à 24 M €. Les infections ne cessent de se multiplier en Pologne. Elle en est au 15ème cas de foyers découverts cette année.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui