L'Agriculteur Charentais 02 juin 2016 à 08h00 | Par Sylvain Desgroppes

Salon : Une nouvelle région unie autour du secteur agricole

Comme chaque année, le salon de l'agriculture de Bordeaux s'est ouvert avec les concours bovins et autres présentations de races.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les trois premiers jours du salon, consacrés aux concours, ont connu un beau succès auprès du public
Les trois premiers jours du salon, consacrés aux concours, ont connu un beau succès auprès du public - © S.D

Pour son édition 2016, le salon de l'agriculture de Bordeaux a évolué. Comme attendu, il est devenu salon de l'agriculture Aquitaine Limousin Poitou-Charentes. Naturellement. Dans les allées, les quatre concours bovins ont concerné les douze départements. Une belle occasion de faire passer un vent de fraîcheur et d'accueillir de nouveaux éleveurs.
En Blondes d'Aquitaine notamment, Marc Belluteau, éleveur de Charente-Maritime, a pu participer pour la première fois : «On a été bien accueilli dans ce très bon concours, reconnu, et qui peut vraiment nous être utile pour vendre de la reproduction», confirme-t-il. Pour la première fois également, les Parthenaises ont bénéficié d'un espace de présentation.

Lire la suite dans notre édition du 27 mai

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
46,7 millions
Dans une publication, Agreste annonce que d’après les estimations établies le 11 octobre, la production viticole s’élèverait en 2018 à 46,7 millions d’hectolitres. Elle serait donc supérieure de 27 % à la production de 2017, et de 6 % à la moyenne quinquennale. La production nationale a été revue à la hausse par rapport aux prévisions du mois d’août qui établissaient la récolte à 46,1 Mhl.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui