L'Agriculteur Charentais 11 janvier 2018 à 08h00 | Par ED

Sanitaire : La vaccination contre la FCO n'est plus imposée

Depuis le 1er janvier, la France est passée en zone réglementée pour la fièvre catarrhale ovine (FCO) de sérotype 4 et 8.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les animaux peuvent circuler librement sur le territoire et la vaccination n'est plus obligatoire, sauf pour l'export.
Les animaux peuvent circuler librement sur le territoire et la vaccination n'est plus obligatoire, sauf pour l'export. - © AC

À la vue de l'extension de la maladie, depuis le 1er janvier, l'État n'oblige plus les éleveurs à vacciner leurs animaux contre la fièvre catarrhale ovine de sérotype 8 (BTV-8) et de sérotype 4 (BTV-4). La décision a été prise unanimement au Comité national d'orientation des politiques sanitaires animales et végétales (CNOPSAV) du 21 décembre. «L'objectif d'éradication poursuivi n'est désormais plus approprié, notamment en l'absence de quantité suffisante de vaccin pour tous les ruminants des nouvelles zones réglementées, avant la reprise d'activité vectorielle du printemps prochain.

Lire la suite dans notre édition du 12 janvier

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
1 832
C’est le nombre d’amendements dans le cadre du projet de loi EGALim (états généraux de l’alimentation). En effet, 2094 amendements ont été déposés par les députés, dont 262 ont été jugés irrecevables. 1832 amendements restaient à examiner d’ici le 20 avril.