L'Union du Cantal 05 septembre 2018 à 15h00 | Par P.Olivieri

Sécheresse et loup, les hôtes indésirables de l’été agricole cantalien

Pas vraiment de trêve estivale pour les responsables FDSEAet Jeunes agriculteurs qui, dès le début du mois d’août, ont dû monter au front sur la sécheresse et les attaques de troupeaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La rentrée syndicale n’en est pas vraiment une pour la FDSEA du Cantal qui a sonné l’alerte au cœur de l’été sur la sécheresse et le loup...

Joël Piganiol : “Effectivement, avec une situation, s’agissant de la sécheresse, qui s’est   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
32,4 ME Mt
En 2017, en Nouvelle-Aquitaine, 1 815 projets ont ainsi été soutenus dans le cadre du Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE), pour un montant global de 32,4 ME (Région, État, Europe, Agence de l’eau…). Ce plan, harmonisé en 2017 à l’échelle des trois ex-régions, déploie désormais un «panier» de dix dispositifs distincts et complémentaires, sous forme d’appels à projets annuels, afin d'’accompagner les agriculteurs au plus près de leurs besoins.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui