L'Union du Cantal 05 septembre 2018 à 15h00 | Par P.Olivieri

Sécheresse et loup, les hôtes indésirables de l’été agricole cantalien

Pas vraiment de trêve estivale pour les responsables FDSEAet Jeunes agriculteurs qui, dès le début du mois d’août, ont dû monter au front sur la sécheresse et les attaques de troupeaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La rentrée syndicale n’en est pas vraiment une pour la FDSEA du Cantal qui a sonné l’alerte au cœur de l’été sur la sécheresse et le loup...

Joël Piganiol : “Effectivement, avec une situation, s’agissant de la sécheresse, qui s’est   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
6 428
Selon l’estimation de l’Observatoire régional de l’agriculture biologique (Orab), pour 2018, les chiffres laissent présager une croissance du nombre d’exploitation bio en Nouvelle-Aquitaine. D’ici la fin de l’année entre 1 100 et 1 200 nouveaux engagements (936 au 1er octobre) devraient être comptabilisés. Ce qui ferait un total de 6 428 exploitations bio.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui