L'Agriculteur Charentais 23 avril 2015 à 08h00 | Par GS

Sica des Baronnies : Messages positifs du côté de Courvoisier

Plus de 500 viticulteurs se sont retrouvés pour la traditionnelle AG, coopérative associée à Courvoisier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Philippe Joly.
Philippe Joly. - © VR

Même si l’année 20145 a été marquée par un ralentissement des ventes en Chine et si 2015 reste une année compliquée sur le marché des qualités supérieures, c’est un message d’optimisme et de confiance qu’ont exprimés successivement le président de la Sica, Philippe Joly, et le patron de Courvoisier Patrice Pinet. Le président est d’abord revenu sur la mise en place de contrats de six ans (des récoltes 2014 à 2019) après un «travail de fond». La moitié des engagements se fait désormais sur six récoltes successives et Philippe Joly y voit une belle marque de confiance entre la viticulture et la maison passée récemment sous pavillon japonais avec Beam Suntory. Lors de l’analyse en détail de la récolte 2014, le responsable qualité a insisté sur la nécessité de pratiquer systématiquement des contrôles de maturité à la parcelle.  2312 échantillons de vins ont ainsi été contrôlés et 93 % de ces vins ont obtenu la note maximum avec absence de défaut, ce qui constitue une belle progression en terme d’évolution de la qualité. «Même si l’année a été marquée par des épisodes de grêle qui ont impacté la récolte à hauteur de 5 %, 2014 fut un beau millésime avec des mises au point délicates en début de campagne mais au final des eaux de vie fines et aromatiques avec une typicité des crus assez marquée et un apport intéressant des lies sur les crus Champagnes et Borderies» a commenté le technicien.

Lire la suite dans notre édition du 24 avril

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
6 428
Selon l’estimation de l’Observatoire régional de l’agriculture biologique (Orab), pour 2018, les chiffres laissent présager une croissance du nombre d’exploitation bio en Nouvelle-Aquitaine. D’ici la fin de l’année entre 1 100 et 1 200 nouveaux engagements (936 au 1er octobre) devraient être comptabilisés. Ce qui ferait un total de 6 428 exploitations bio.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui