L'Agriculteur Charentais 27 novembre 2014 à 08h00 | Par Catherine Longueville

Tech’elevage : Des machines et des hommes

Le salon vendéen vient de fermer ses portes.Tour de piste de la sélection animale, des machines et des robots.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Des starup présentent leurs projets au Bar de l’innovation.
Des starup présentent leurs projets au Bar de l’innovation. - © VA

D’un côté, des éleveurs en chemise blanche, reconnaissables à leur blouson vert aux couleurs du herd-book charolais, avec en main un peigne qu’ils ne lâchent jamais. C’est eux qui, mercredi 19 novembre, dès 8 heures du matin ont animé le hall élevage avec le concours des jeunes reproducteurs.  Dans leur sillage, les blondes d’aquitaine,  les parthenaises et la jersiaise ont aussi assuré le spectacle avec des présentations de femelles et de taureaux. Le mouton vendéen lui aussi était de la fête avec un concours départemental. Les défilés ne sont donc pas passés de mode à Tech’Elevage. La remise des plaques «bleu, blanc, rouge», vertes ou jaunes rassemble encore un public de connaisseurs. Trois jours, c’est la durée du salon avec, vendredi après-midi, une grande parade des animaux. Mais pour un sélectionneur, «il faut compter 5 jours. On arrive la veille et certains éleveurs originaires de départements éloignés ne seront rentrés chez eux que samedi» témoigne Célestin Audureau de Belleville. «Nous apprécions cette année  d’être rassemblés toutes races confondues, laitières et à viande dans le même hall.»

Des machines pour gagner du temps...
De l’autre côté, dans la grande halle, on change de «décor». Les représentants des entreprises sont aussi sur leur trente et un. Ils ont avec eux le matériel dernier cri : des machines et équipements, tout juste sortis des bureaux d’étude. Quelques-uns affichent leur notoriété avec  un  Innov’space et un prix au Sommet de l’élevage telle la pailleuse avec brumisateur de paille Aérolib qui traite les litières. D’autres sont sur les rangs pour une récompense au prochain salon Capr’Inov. Mechineau Elevage présente en avant-première un robot distribuant une ration à base de fibres et de concentrés. «Nous avons exposé de matériel au salon de Hanovre» indique Patricia Méchineau. «Des élevages de chèvres en sont équipés en Espagne et au Portugal. Nous visons aujourd’hui l’élevage bovin.»

Lire la suite dans notre édition du 28 novembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
444 M€
444 millions d’euros qui avaient été prélevés sur les paiements directs de la PAC, en prévision de la réserve de crise pour 2018, vont être remboursés aux agriculteurs européens, a annoncé la Commission européenne fin novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui