L'Agriculteur Charentais 14 novembre 2013 à 08h00 | Par Bernard Aumailley

Terre Atlantique - Campagne nationale de promotion

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Dans un communiqué, la coopérative Terre Atlantique démontrait son engagement en faveur de la promotion du modèle coopérative, à deux semaines de son assemblée générale. «La coopérative Terre Atlantique a décidé de participer à la toute première campagne nationale de valorisation du modèle coopératif agricole initiée par l’Alliance des coopératives agricoles (ACOOA).» A cette fin, il y a un logo, que l’on verra dans toutes les manifestations et les prises de parole du monde coopératif. «Ce logo traduit l’univers et les valeurs de la coopération agricole : des sillons pour exprimer l’ancrage agricole et territorial du modèle, une poignée de mains pour valoriser le fonctionnement démocratique des coopératives, une signature en réponse aux défis de l’agriculture moderne.» Véritable étendard du «mouvement coopératif agricole français», ce logo ralliera sous sa bannière 3 agriculteurs sur 4 et 3000 entreprises, soit au total 600 000 coopérateurs agricoles et salariés de coopératives. «Ce mouvement économique et social réalise près de 84 milliards d’euros de chiffre d’affaires.» Mais c’est aussi une perspective et pas seulement un affichage, selon Terre Atlantique : «la coopération agricole : une solution pour une agriculture d’avenir. Du grand groupe à la PME, présente sur l’ensemble du territoire français et structurant les filières agricoles et agroalimentaires (de la production à la transformation et à la distribution), la coopération agricole fédère des entreprises au modèle singulier car appartenant à leurs agriculteurs-coopérateurs.» Selon la coopérative aunisienne, «l’avenir des territoires et la vision du long terme fondent leur projet de développement collectif, à découvrir ainsi par le grand public grâce à cette campagne de communication inédite.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui